• JESUS…

    ...The most beautiful Name...Le plus beau Nom...
  • télécharge1r

  • Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. (Apocalypse 1: 8)

    Dieu m'a donné de beaux enfants, en bonne santé et que j'aime d'un amour infini. Il y a d'autres personnes que j'aime aussi évidemment: mon mari, ma famille... Mais je ne pourrais jamais donner mes enfants en sacrifice pour aucune de ces personnes!...Et c'est pourtant ce que Dieu a fait: Il a laissé son fils mourir pour TOUS les êtres humains. Jésus a souffert comme personne. Il a porté tous les péchés du monde et Dieu a détourné sa face de son fils par amour pour nous. Réalisez son amour pour vous à présent.

  • images3

  • Catégories

  • Archives

  • Méta

  • Jean 3.16

    images2

  • Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau ! (Apocalypse 19: 9)

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

CHRISTIAN CHESNOT ex-otage en Irak

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« La prière m’a sauvé la vie »

Q: Vous avez témoigné, après votre libération en décembre 2004, que la prière avait compté pour vous?

R: La prière a été notre étoile dans les ténèbres. Elle nous a sauvé la vie! Dans ces circonstances exceptionnelles, il ne reste plus que l’essentiel. Et pour nous, c’était Jésus et Marie. Quand vous êtes au fond du trou, dans la détresse et l’angoisse, face à la mort, vous vous retrouvez face à vous-même…et face à Dieu. La prière est devenue plus qu’un réconfort: une nécessité vitale.

Q: Vous étiez croyant?

R: Croyant, mais pas « super pratiquant ». Je priais un peu chaque soir, mais je n’allais à la messe que lors des grandes fêtes.

Q: Comment avez-vous prié?

R: Tout au long de la détention, et particulièrement durant le dernier mois et demi qui fut très dur, on faisait avec Georges (Malbrunot, journaliste co-détenu, ndrl) des « séances de prière » de vingt minutes, trois par jour, matin, midi et soir.

Q: De quelle façon?

R: On chuchotait, pour chacune de nos intentions, des « Notre Père » et des « Je vous salut Marie » qu’on alternait, puis chacun ajoutait des prières personnelles. C’était très, très intense.

Q: Debout, à genoux?…

R: En fait, durant la première quinzaine de captivité, on priait chacun pour soi. Puis lorsque la situation s’est aggravée, on s’est unis avec Georges. On se tenait debout dans un coin de la pièce, en joignant les mains. On se signait rapidement, puis on commençait notre « séance ». L’un de nos geôliers islamistes est entré un jour par surprise- il nous observait probablement- et nous a demandé: « c’est quoi, le geste que vous venez de faire? » On a répondu: « C’est le signe de la croix de Jésus, le signe chrétien. » « Faut plus faire ça! », nous a-t-il ordonné. Donc, chaque fois qu’on priait, on avait peur qu’ils nous voient. Ca devenait le stress de la prière! Si bien qu’on a fini par se réfigier sous une couverture pour nos « séances ». A l’abri des regards, on pouvait se signer sans risque, et prendre notre temps.

Q: Peut-on encore prier quand la peur vous fait vomir?

R: Non, mais on peut crier. Et ce cri est une prière! Vous ne pouvez pas tenir à un niveau de stress maximal pendant des jours avec la tête qui explose, la peur qui tord les boyaux, le moindre bruit qui vous fait sursauter et suscite les pires images- celles de votre exécution- que vous ne contrôlez pas…Ce n’était donc pas une prière « normale », détachée, tranquille, qu’on peut dire le matin avant de partir au bureau, après avoir bu son café. C’était en même temps un cri de détresse presque physique, un appel spirituel intense, une soupape psychologique, un clapet de l’instinct de survie…Le dernier recours, le dernier refuge, la dernière humanité. Tous cela s’est mêlé, certainement. Mais une chose est sûre: C’était la seule façon de goûter un peu de paix et de sérénité.

Q: Et puis?

R: Et puis, on remonte. Chaque minute qui passe est une minute  gagnée. Chaque jour qui passe, un jour gagné. Et l’on remercie de cette minute qui passe, de ce jour gagné. L’espoir renaît. On sait qu’il est immensément fragile, mais on l’accueille, heureux. Et l’on comprend mieux la formule « Dieu merci! ».

 (Janvier 2005-Luc Adrian-Famille chrétienne)

Publié dans 4 Témoignages | Pas de Commentaire »

Les dons du Saint Esprit

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

Les dons de révélation:

1) une parole de sagesse

Elle n’a rien à voir avec la sagesse humaine qui peut s’acquérir avec le temps et l’expérience, une Parole de sagesse est une révélation de la science de Dieu, de sa  sagesse infinie, une révélation des choses qui appartiennent à Dieu, une révélation de ses desseins, un mystère de Dieu dévoilé pour l’édification ou pour encourager l’Église.  La parole de sagesse est donné en cas de besoin par exemple pour encourager dans la persécution, dans les difficultés, pour avertir, pour guider, pour faire connaître le plan de Dieu.  

        2) une parole de connaissance

 Il n’est pas question là de la connaissance que l’homme aurait pu acquérir à force d’étude, mais d’un don de révélation de choses connues de Dieu. Il a pour but de faire connaître des choses connues uniquement du Seigneur.

       3) le discernement des esprits

Attention, il ne faut pas confondre ce don avec la faculté de discerner ce qui est bien de ce qui est mal. L’homme naturel ne peut pas discerner les esprits, ce n’est que spirituellement que l’on à la possibilité de juger des choses spirituelles. Ce don et celui du discernement des esprits il permet à celui qui l’exerce de voir surnaturellement le domaine des esprits. Ce don donne la faculté à celui qui l’exerce de percer le secrets des choses que l’oeil humain ne peut pas voir. Il donnera à celui qui l’exerce de voir et de faire la différence entre un esprit mauvais ou bon. Ce don est précieux car il donne de dévoiler les mauvais esprits qui souvent se déguisent en anges de lumière. Dans le cas de certaine maladie ou infirmité le don du discernement des esprits a une importante utilité.

Les dons de puissance:

1) la foi

Le don de la foi n’est pas la foi, chaque chrétien a la foi, le don, de la foi est un don de puissance qui permet de faire ou d’obtenir des choses extraordinaires. Celui qui exerce ce don ne fait aucune action, Dieu fait tout.

2) les miracles

Ce don, est aussi un don de puissance qui permet les miracles en rapport avec le corps mais aussi avec la nature ou, sur la matière. Ce don va suscité sur le témoin du miracle ou des miracles la crainte de Dieu.

3) les guérison

Ces dons occupent une place importante dans l’Évangile. Ils confirment la Parole de Dieu, ils démontrent la miséricorde de Dieu et sa compassion envers sa créature perdue et souffrante. Ils consistent en une intervention de la puissance de Dieu pour guérir les malades. Jésus guérissait les malades. 

Les dons d’inspirations:

1) la prophétie

La prophétie est une parole inspirée par le Saint Esprit. Un message de Dieu aux hommes dans une langue connue. Ce don d’inspiration est important. Chaque croyant qui est baptisé du saint Esprit peut exercer le don de prophétie celui ci  n’est pas l’exclusivité du Prophète.  Celui qui reçoit ce don transmet par inspiration le message venant de Dieu pour édifier, avertir, consoler, l’ Église ou une promesse.

2) le don des langues

Chaque chrétien qui expérimente le baptême dans le Saint Esprit parle au moment du baptême dans le St Esprit en langue, c’est le signe initial, le don des langues est un don particulier d’inspiration . On peut le définir en ces mots « expression verbale surnaturelle par le St Esprit qui s’adresse à Dieu qui dans l’Église doit être interprétée pour l’édification commune » A travers de ce don, le Chrétien rend grâce à Dieu, il dit les merveilles de Dieu, il permet de parler surnaturellement à Dieu, ce don peut donc être, une action de grâce, une louange, une adoration et même être un chant. L’on comprend le pourquoi de ce don, et pourquoi il est le plus répandu dans nos milieux de la Pentecôte, car quand nous considérons notre pauvreté dans notre langue maternelle pour dire toutes les choses que notre coeur contient au Seigneur, les mots souvent manquent, alors l’Esprit nous vient en aide par le don des langues.

3) l’interprétation

Le don des langues s’adresse à Dieu et non aux hommes, mais le St Esprit donne  l’interprétation du don des langues, pour notamment  l’édification de l’Église. Ce don sert à rendre intelligible ce que l’intelligence humaine ne comprend pas. Ce don donne à celui qui l’exerce la faculté d’interpréter  le message en langue, il ne comprend pas la langue qu’il interprète, ce n’est pas une traduction mais une interprétation, la pensée d’origine demeure. Le chrétien doit prier pour interpréter le don des langues. Dans l’Assemblée nous devons rechercher l’édification et prier pour interpréter le don des langues que nous pouvons exercer ou qu’un autre exerce. L’ordre et la disciple sont de rigueur pour l’exercice du don des langues et de l’interprétation.

site « Regard »

Publié dans 1 Ma Bible ouverte, 5 Exortation | Pas de Commentaire »

Le salut par la grâce

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. » Epître de Paul aux Ephésiens 2: 1-10

Publié dans 1 Ma Bible ouverte, 5 Exortation | Pas de Commentaire »

L’amour de Dieu et le péché

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. Quiconque demeure en lui ne pèche point ; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. » 1 Jean 3: 1-6

Publié dans 1 Ma Bible ouverte, 5 Exortation | Pas de Commentaire »

L’Eternel est mon berger

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires; tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours. » Psaume 23

Publié dans 1 Ma Bible ouverte, 5 Exortation | Pas de Commentaire »

A ceux qui sont aveugles

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu. Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes ; c’est Jésus Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus. Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. » 2 Corinthiens 4: 3-7

 

Publié dans 1 Ma Bible ouverte | Pas de Commentaire »

Connaître Jésus

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3:20

Connaître Jésus ne demande aucune intelligence ni don particulier. Il est l’Amour parfait. Il n’a pas de « préférence » et aime chaque être humain. Il est présent même si nous pensons le contraire et n’attend que notre autorisation pour venir dans notre coeur. C’est pour cela qu’il nous laisse le libre arbitre. Il ne veut obliger personne à l’aimer. Nous passons souvent notre vie à recevoir des signes venant de lui mais nous ne les comprenons pas toujours. Il est la source de toute bonne chose et nous pensons que nous avons une « bonne étoile » ou encore que notre bien-aimé disparu, quel qu’il soit, veille sur nous… Et au delà de ça, s’il nous arrive un malheur, nous pensons aussitôt que Dieu nous punit mais si le bien existe, alors le mal n’existe -t-il pas aussi? Dieu passe-t-il son temps à nous veiller pour abattre ses « foudres » sur nous? non, au contraire…De par la mort de Jésus, Dieu a voulu avant tout rétablir cette communion avec nous, sa création. Jésus a pris le péché du monde sur la croix du calvaire pour nous libérer. Ne pensons pas que se tourner vers Jésus est la fin de tout. Bien au contraire, c’est le début! Le début d’une nouvelle vie, une envie de vivre autrement, et il vient réellement en nous en nous changeant. Faut-il se rendre à l’église pour le rencontrer? non, car Il est là juste à côté de nous. Il suffit d’un moment à part…Un moment peut-être comme celui-ci ou tout est calme, ou l’on se retrouve seul. Un moment ou l’on se sent si seul que l’on pense que personne ne s’intéresse à nous, que l’on aimerait nous aussi être heureux…

Jésus a dit:  » Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. » Marc 2: 17

 Dans son enseignement, Jésus appelle à la repentance car elle seule est la clé. Il n’y a pas d’autre chemin pour arriver jusqu’à lui. Le connaître est une chose simple pour celui qui le souhaite.

  »Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur. Je me laisserai trouver par vous, dit l’Eternel » Jérémie 29:13-14.

La réconciliation entre Dieu et nous, ne dépend que de nous. Chacun peut faire cette expérience personnelle. La repentance est de reconnaître ses péchés, et de demander pardon à Dieu en lui parlant simplement, sans cérémonie, ni autre pratique particulière. Il est là, où que nous soyons, et nous entend. Demander pardon , c’est aussi avoir une réelle envie de changer. Il ne suffit pas de demander pardon et de vivre ensuite en recommençant encore et encore…Le vrai changement se fait avec une repentance sincère. Nous verrons alors notre vie, nos sentiments, notre personnalité changer.

J’ai moi même vécu cette merveilleuse expérience. Repentie de mes péchés, baptisée et vivant aujourd’hui une vie que je ne changerais pour rien au monde. Je vous souhaite vraiment de vivre cette formidable aventure avec Jésus. Qu’il vous bénisse et se manifeste dans vos coeurs par sa présence et son amour.

Vivez cette expérience aujourd’hui. Apprenez à le connaître.

 

 

Publié dans 0 Jésus, son histoire | Commentaires fermés

Le sacrifice de Jésus

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

« C’est ton amour pour moi qui justifie la croix »

 

Le complot de Judas: « La fête des pains sans levain, appelée la Pâque, approchait. Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient les moyens de faire mourir Jésus ; car ils craignaient le peuple. Or, Satan entra dans Judas, surnommé Iscariot, qui était du nombre des douze. Et Judas alla s’entendre avec les principaux sacrificateurs et les chefs des gardes, sur la manière de le leur livrer. Ils furent dans la joie, et ils convinrent de lui donner de l’argent. Après s’être engagé, il cherchait une occasion favorable pour leur livrer Jésus à l’insu de la foule. » Luc 22: 1-6

(pour suivre le lien, cliquez sur le coeur)

a45.gifSouffrances dans le jardin de Gethsémané

a45.gifLa trahison

a45.gifLe jugement de Jésus

a45.gifLa crucifixion

a45.gifJésus est mort

a45.gifLa résurrection

L’ascension de Jésus:« Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ; et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu. » Luc 24: 50-53

a45.gifLa seconde venue de Jésus

a45.gifSa gloire éternelle

 

 

Publié dans 0 Jésus, son histoire | Commentaires fermés

La vie de Jésus

Posté par luciole47 le 28 septembre 2007

La vie de Jésus dans 0 Jésus, son histoire jesus

« Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il régnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ? L’ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. Car rien n’est impossible à Dieu. Marie dit : Je suis la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole ! Et l’ange la quitta. » Luc 1: 26-38

→Sa naissance

→Son enfance

→Son baptême

→La tentation dans le désert

→Les miracles et guérisons

→Sa mission

→Les 12 disciples

Les disciples, Jésus et la tempête apaisée: « Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l’autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? » Marc 4: 35-41

→Jésus marche sur les eaux

→La transfiguration

→Jésus pardonne la femme adultère

→Jésus accueille les enfants

→Venue à Jérusalem

→Jésus chasse les vendeurs du temple

→Reproches aux pharisiens

 

Publié dans 0 Jésus, son histoire | Commentaires fermés

Qui est Jésus?

Posté par luciole47 le 27 septembre 2007

Jésus de Nazareth,

Jésus-Christ, le Fils de Dieu…

Jésus est Issu de l’hébreu Yehochoua, signifiant « Dieu sauvera ». Christ est la traduction grecque du terme hébreu « Messie »,  »celui qui est oint ». Il est à la fois homme et Dieu, et la deuxième personne de la Sainte Trinité. Il est celui qui a changé le cours de l’histoire; le plan du salut de Dieu pour chaque être humain.Juif, né en Israël et crucifié par les Romains sous l’instigation de certains chefs religieux, il y a plus de 2000 ans…et Ressuscité. 

Dieu envoya l’archange Gabriel à Marie, une jeune fille vierge de Nazareth, pour lui annoncer qu’elle deviendrait enceinte. L’enfant qu’elle porterait viendrait de Dieu et serait le sauveur de l’humanité. Marie était fiancée à Joseph, un charpentier. Jésus grandit dans une famille pieuse et instruite, il parlait l’araméen, langue qui avait remplacé l’hébreu ancien.C’est à l’âge de 30 ans que commença son ministère public: Jésus se fit baptiser dans le Jourdain par  Jean-Baptiste. Il appela 12 personnes (les apôtres) à le suivre à son retour en Galilée. Jésus guérissait tous les malades qui lui étaient apportés, il enseignait les foules,il accueillait toutes personnes, notamment ceux qui étaient rejetés par la société. Jésus pardonnait aussi leurs péchés à ceux qui croyaient en lui: il leur pardonnait leurs fautes, au nom de Dieu. Son ministère dura 3 ans. Des milliers de gens se déplaçaient pour l’entendre, le voir, le toucher, être guéris, être pardonnés de leurs péchés.

Jésus est venu sur terre pour révéler Dieu, nous le faire connaître, nous apprendre qu’il nous aime TOUS, qu’il veut faire partie de notre vie quotidienne et surtout qu’il veut faire cadeau de son pardon et de la vie éternelle à celui ou celle qui se tourne vers lui car Dieu est parfait et saint, ne pouvant cohabiter avec le mal (le péché). Or le mal, est en chaque personne. Nous sommes séparés de Dieu, incapables de l’entendre, incapables de sentir son amour dans nos coeurs, à cause de notre péché. Par son immense amour, Dieu s’est fait homme en la personne de Jésus et est venu mourir pour nous, à notre place, pour nous donner une seconde chance. Son sacrifice nous donne la vie. Jésus a pris le péché du monde sur la croix. Dieu l’a ressuscité. Il a montré sa puissance et a ainsi,vaincu la mort. Jésus, qui a vécu en tant qu’être humain, avec ses pensées et ses sentiments, est aujourd’hui notre avocat auprès du Père et il intercède pour nous. Nous pouvons désormais rétablir notre communion avec notre Créateur, si nous réalisons le sacrifice de son Fils unique et que nous le reconnaissions comme le Sauveur du monde.

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3: 16) 

  

Publié dans 0 Jésus, son histoire | Commentaires fermés

1...3435363738
 

le monde selon Darwicha |
mythologie |
jamaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FEMME MUSULMANE MOUSTARCHIDA
| la beauté de l'islam
| eva75