• JESUS…

    ...The most beautiful Name...Le plus beau Nom...
  • télécharge1r

  • Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. (Apocalypse 1: 8)

    Dieu m'a donné de beaux enfants, en bonne santé et que j'aime d'un amour infini. Il y a d'autres personnes que j'aime aussi évidemment: mon mari, ma famille... Mais je ne pourrais jamais donner mes enfants en sacrifice pour aucune de ces personnes!...Et c'est pourtant ce que Dieu a fait: Il a laissé son fils mourir pour TOUS les êtres humains. Jésus a souffert comme personne. Il a porté tous les péchés du monde et Dieu a détourné sa face de son fils par amour pour nous. Réalisez son amour pour vous à présent.

  • images3

  • Catégories

  • Archives

  • Méta

  • Jean 3.16

    images2

  • Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau ! (Apocalypse 19: 9)

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

les dons et talents que Dieu nous donne.

Posté par luciole47 le 7 novembre 2016

« Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. » 2 Corinthiens 3:5

Il y a beaucoup de versets qui parlent de dons et de talents, dans la Bible, mais je m’arrêterai à celui-ci. Dans ma vie et dans mon église, il y a me concernant, 2 catégories de gens: ceux qui me connaissent et qui savent mon degré de confiance en moi, et ceux qui ne me connaissent pas et qui pensent peut être que je suis un peu « sauvage ». Paradoxalement, je suis une personne qui a beaucoup d’humour, plutôt souriante, mais c’est aussi, je l’avoue, mon armure. Je me fais souvent violence dans diverses situations car je sais que Dieu n’est pas à l’origine de ma timidité ni de ma réserve et j’ai toujours espoir qu’il me débarrasse de ce côté de ma personnalité qui m’a souvent fermé des portes. Je ne parle même pas de celles qui étaient entre-ouvertes et que je n’ai pas osé pousser. Vous connaissez ces petites choses qui résonnent dans votre tête?: « j’y arriverai jamais » « j’ose pas le faire » « je suis nulle ». Oui je sais c’est violent. Surtout quand les autres vous disent le contraire!! Vous comprenez alors que vous laissez le diable vous murmurer ces choses aux oreilles et que ses mots ont plus de valeur que ce que Dieu a à vous dire, et ça c’est terrible. J’ai toujours aimé les loisirs créatifs. Touche à tout, sollicitée pour un cadeau, un évènement particulier, j’aime faire plaisir. Perfectionniste, je me refuse de créer des choses qui ne tiennent pas la route. Je n’ai pas besoin d’un merci, un sourire pleinement satisfait me suffit. Quel rapport avec mon verset, pensez-vous? j’y viens. J’ai toujours su que mon inspiration venait de Dieu parce que mes créations correspondaient toujours aux personnalités des destinataires, alors même que parfois je ne les connaissaient pas. Cependant, je ne prenais pas ça ni comme un don, ni comme un soupçon de talent. Pour moi, c’était une facilité, une patience que Dieu m’avait donné, mais pas un don. On m’a souvent demandé pourquoi je ne créais pas mon entreprise, en tant qu’auto entrepreneur, je n’avais rien à y perdre. Oui mais la crainte du « ça ne va pas marcher » m’a empêcher de me lancer. Surtout qu’à maintes reprises j’ai prié pour que Dieu me dise « GO! » et rien…je prenais ça pour un non. Tout ça s’étale sur plusieurs années. Qualifiée de vraiment pas douée en couture (coudre un bouton: ok), un jour j’ai acheté une machine à coudre..au cas où..puis elle était jolie, plein de couleurs…surement un achat compulsif inspiré. Si je veux rendre ce témoignage c’est parce que je sais oh combien nos barrières peuvent nous gâcher la vie. Je sais que nous pouvons être nombreux à penser de la sorte. Je ne dis pas que nous devons foncer tête baissée sans réfléchir, il y un temps pour la prière, un temps pour l’attente. Mais l’absence de réponse de Dieu ne veut pas forcément dire qu’on ne doit pas avancer…avancer avec foi. comme un parent qui pousse son enfant à avancer lorsque celui ci a peur de l’inconnu tout en veillant sur lui, Dieu nous montre parfois simplement de faire le premier pas. J’ai beaucoup d’émotion dans les yeux de raconter mon expérience. Récemment j’ai décidé de réaliser mes décorations de Noël prochain et j’ai donc dépoussiéré ma machine à coudre. Puis de fil en aiguille (quel jeu de mot!! ^^), j’ai trouvé des patrons gratuits sur internet de choses toutes aussi mignonnes les une que les autres mais sans rapport avec Noël. J’ai commencé à rêver de chat, de hibou, de nuage, d’étoile…youtube, pinterest…mon envie était si grande en couture que je me suis posé des questions: « bizarre, non? »…alors je me suis lancé tout en priant « Seigneur, si ce n’est pas pour moi, si je dois laisser tomber, alors que ma réalisation ne soit pas à la hauteur de mes espérances. » Je prenais des risques: ma médiocrité combinée au patron que j’avais choisi, je peux vous dire que je n’avais pas choisi l’option la plus simple mais c’était mon défi, mon test. Quelques heures plus tard, devant mon petit « coussin doudou chat », j’ai compris. J’ai compris que Dieu voulait me pousser vers l’avant, j’ai compris que j’en étais capable parce qu’il m’avait donné un don et parce que sans ce don, il m’aurait été impossible de réaliser cette création. Un peu comme un musicien qui n’a jamais appris la musique; un peintre qui n’a jamais pris de cours de dessins. Je ne dis pas que je n’ai pas de progrès à faire, nous en avons toujours. Je « jalousais » parfois mes frères et soeurs en christ et pensais intérieurement que comparée à eux, Dieu ne m’avait rien « donné » pour que je puisse le servir. Le servir? mais à quoi? Maintenant je sais. Ma capacité vient de Dieu et je veux la développer pour le servir parce qu’il serait vraiment dommage de prendre conscience de son don et de le garder pour soi. Qu’il en soit glorifié.

Merci Seigneur pour ta patience et merci si, à travers mon témoignage, tu veux parler à quelqu’un; que le Saint Esprit soit à l’oeuvre pour l’éclairer. Amen

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

relativiser

Posté par luciole47 le 9 mars 2015

Relativiser…c’est le mot que j’ai choisi pour le titre de mon article. Pourquoi? et bien parce que si je passe ma vie à me focaliser sur mes petits soucis, rien n’ira. Sois heureux de ce que le Seigneur permet dans ta vie. Je sais, tu vas dire « c’est facile de parler ainsi! » mais c’est aussi à moi qu’il parle ce matin:

« réjouis toi pour les difficultés que tu rencontres en ce moment parce que je te fais grandir dans la foi et ces temps délicats mais non insurmontables sont essentiels pour ta vie. Tu ne vas pas vivre cette situation indéfiniement. Réjouis toi de ce que le Seigneur te donne et pense que le jour venu, tu vas être délivré et tu pourras glorifier Dieu et passer à autre chose en étant plus fort et plus proche de ton sauveur ».

Parce qu’il n’abandonne pas celui qui est dans la détresse et qui le cherche. Relativise, dis toi que ta situation n’est pas sans issue et qu’elle est sans doute à tes yeux plus importante qu’elle ne l’est réellement.

Publié dans 5 Exortation, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

chaque instant de chaque jour qui passe

Posté par luciole47 le 3 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 5 Exortation, 8 Vidéos | Pas de Commentaire »

les regrets

Posté par luciole47 le 5 août 2013

“La tristesse selon Dieu produit un repentir… et ne laisse pas place au regret” 2 Corinthiens 7.10

Vivre dans le monde des regrets risque de vous mener au désespoir si vous n’arrivez pas à accepter que la grâce divine suffit à couvrir vos péchés. D’un autre côté “la tristesse suscitée par Dieu vous pousse au repentir, qui est un changement d’attitude radical et qui ne laisse aucune place aux regrets” (v. 10 TP). Ce sentiment vous rapproche de Dieu pour que vous dépendiez davantage de Lui dans votre vie de tous les jours. Vous devenez alors “plus enthousiaste, plus prompt à agir, plus motivé… plus zélé à rejeter le mal… et vous prouvez ainsi la pureté de votre coeur” (v. 11 LM).

Jon Walker a écrit : “Les difficultés économiques s’aggravant de jour en jour, je me suis mis à regretter d’avoir acheté une maison aussi coûteuse. Si seulement nous nous étions contentés d’une maison moins chère ! Si seulement nous avions décidé de louer au lieu d’acheter ! Si seulement nous avions choisi de ne pas déménager ! Avec tous ces “si seulement” je peux sombrer dans la dépression. Impossible alors d’aller de l’avant : je suis prisonnier de mes regrets. Dès que je cesse de garder les yeux fixés sur Celui qui peut tout me fournir, mes regrets deviennent plus grands que Lui. Je considère alors mes choix passés, mes erreurs, mes compromis, ou un événement survenu récemment, ou une crise dans laquelle je me débats, comme plus importants dans ma vie que le Dieu tout-puissant qui a créé l’univers et tout ce qu’il renferme ! Trop souvent les regrets dominent notre vie, nous paralysant dans notre désespoir : nous craignons les conséquences de nos choix passés et nous appréhendons les choix que nous devrons faire demain. Mais la grâce divine nous est offerte aujourd’hui. Notre marche avec Dieu concerne le présent ; nous devons avec courage assumer les décisions que nous prenons aujourd’hui, certains que Dieu est capable de transformer en réussite les erreurs que nous risquons de commettre. Libérez-vous du monde des regrets, cessez de vous apitoyer sur vous-même et fixez vos regards sur Celui dont les promesses sont irrévocables, sachant que “toutes choses contribuent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu’Il a appelés selon Son plan (Romains 8.28). D’après Bob Gass

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

lettre à l’Eglise

Posté par luciole47 le 17 octobre 2011

Jésus a mis quelque chose sur mon coeur et je crois qu’il est important d’en parler. En effet, depuis quelques temps, avec beaucoup de regard intérieur je reviens souvent à la lecture de Matthieu 5 v.21à 24, v.38 à 48 et chapitre 6 verset 1 et 14 à 15:

« Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne. Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande (…) Vous avez appris qu’il a été dit : oeil pour oeil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. (…)Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. « 

et je dis: « Seigneur il y a tant de choses encore à changer! » Je ne pense pas que cela suffise d’aimer le Seigneur. A quoi sert de lui dire notre amour si ensuite l’on juge ou condamne les paroles ou les actes des autres? Le Seigneur ne voit il pas ce qu’il y a dans nos coeurs? Nous avons une grande responsabilité en tant que Chrétiens: c’est d’abord d’être un modèle pour nos enfants, nos familles, le monde qui voient notre comportement; mais aussi d’apporter de l’amour au milieu de notre Eglise. Nous devons aspirer au désir de changer véritablement. Je prie pour que Jésus purifie mon coeur; je prie pour qu’il me donne la capacité de tendre l’autre joue sans arrière pensée; je prie pour qu’il mette en moi le même amour qu’il a en lui. Que je puisse pleurer avec celui qui pleure, qu’il fasse tomber, à tous, nos barrières et je crois alors qu’il se passera quelque chose. Notre volonté ne suffit pas toujours. Combien de fois avons nous souhaité changer telle ou telle chose et combien de fois le naturel nous a rattrappé? la question est celle ci: irai-je au ciel si je garde ce point de vue? si j’aime Jésus et ne me soucie de rien d’autre? J’ai vu suffisamment de choses autour de moi qui me font dire que l’on peut être aveuglé par sa fierté à tel point qu’on en oublie tout le reste et je ne pense pas que Jésus soit d’accord avec ça à en lire son enseignement. L’amour et le pardon sont pour moi deux piliers fondamentaux de la vie chrétienne et je veux revenir au fruit de l’Esprit qui résume ce que nous devons être. Je ne dis pas ce que nous devons « essayer » d’être, mais bien: ce que nous DEVONS être.

Glates 5, 14 à 22 « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance« …

Que Dieu vous bénisse.

Publié dans 5 Exortation, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

IL VA OUVRIR LES FENETRES DU CIEL

Posté par luciole47 le 26 septembre 2011

by David Wilkerson

[May 19, 1931 - April 27, 2011]
 
 
Le Nouveau Testament est plein de promesses prouvant que Dieu aime répondre

aux prières de son peuple au delà de leurs attentes!
 
 Une de ces promesses les plus connues se trouve dans Ephésiens 3:20. Nous

connaissons tous ce verset, cependant peu d’entre nous le mettons en

application dans nos vies. “à celui qui peut faire, par la puissance qui

agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons.”
 
 Dieu est capable de répondre à nos prières, mais il veut faire pour nous

bien plus que ce que nous pouvons imaginer! Il veut répondre, pas seulement à

nos petites requêtes, mais selon ses richesses et sa toute-puissance.
 
 La Bible nous dit qu’il est disposé à nous répondre avec abondance :

“Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure,

serrée, secouée et qui déborde” (Luc 6:38)
 
 “Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues,

que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de

l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous

les a révélées par l’Esprit.” (1 Corinthiens 2:9-10)
 
  “lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses

promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en

fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise” (2 Pierre

1:4)
 
 “ …mais de mettre [leur espérance] en Dieu, qui nous donne avec abondance

toutes choses pour que nous en jouissions.” (1 Timothée 6:17)
 
 On pourrait presque dire que Dieu nous supplie de demander de grandes choses!
 
  Nous appelons souvent le Seigneur “notre Roi”, mais est-ce que nous lui

faisons de grandes prières, dignes de la grandeur de notre Roi? Un roi a

l’obligation de prendre soin de ses sujets, et son peuple l’honore en lui

demandant beaucoup, en croyant qu’Il a tout ce dont il a besoin et qu’Il va

pourvoir avec abondance. Bien-aimé, tu ne peux pas appeler ton Dieu “roi”

et ensuite l’accuser de laisser dans le besoin un de ses sujets.
 

As tu embarrassé Dieu avec tes petites requêtes ? “Mettez-moi de la sorte à

l’épreuve, Dit l’Éternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour

vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en

abondance.” (Malachie 3:10)

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

LE PAGANISME DE L’INQUIÉTUDE

Posté par luciole47 le 20 juin 2011

by David Wilkerson
 
 
« Ne vous inquiétez donc pas, et ne dites pas : Que mangerons-nous demain ?

que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont

les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez

besoin. » (Matthieu 6 : 31-32)
 
 
Jésus nous dit que l’inquiétude à propos de l’avenir de notre famille,

de notre travail, de comment nous pourrons survivre, est un mode de vie païen.

Jésus parle ici de ceux qui n’ont pas de Père céleste. Ils ne connaissent

pas Dieu comme il voudrait être connu d’eux, c’est-à-dire les supportant,

s’occupant d’eux et pourvoyant à leurs besoins comme un Père aimant dans

le ciel.
 
“Ne vous inquiétez donc pas du lendemain” (verset 34). Par ces mots

simples, Jésus nous commande « N’aies pas une seule pensée, pas une

inquiétude à propos de ce qui pourrait ou non arriver demain. Tu ne peux rien

changer. Et t’inquiéter ne t’aidera pas. Quand tu t’inquiètes, tu fais

uniquement ce que font les païens. » Jésus dit alors : « Cherchez d’abord

le royaume de Dieu et sa justice et toutes ces choses vous seront données en

plus » (verset 33). En d’autres termes, tu dois continuer en aimant Jésus.

Tu dois avancer en lui apportant tous tes soucis. Tu dois te reposer sur sa

fidélité. Ton Père céleste s’assurera de pourvoir à toutes les choses

essentielles de la vie.
 
Je crois que les anges sont déconcertés par toutes les inquiétudes et

l’anxiété de ceux qui déclarent faire confiance à Dieu. Pour eux, cela

doit sembler tellement dégradant, tellement insultant pour le Seigneur que

nous nous inquiétions comme si nous n’avions aucun soutien de la part de

notre Père céleste. Quelles questions pleines de perplexité les anges

doivent-ils se poser : « N’ont-ils pas un Père qui est dans le ciel ? Ne

croient-ils pas qu’il les aime ? Ne leur a-t-il pas dit qu’il connaissait

chacun de leurs besoins ? Ne croient-ils pas que celui qui nourrit les oiseaux

et le règne animal tout entier, les nourrira et les habillera ? Comment

peuvent-ils se tourmenter et s’inquiéter s’ils savent qu’il a tous

pouvoirs, toute la richesse et qu’il peut pourvoir aux besoins de toute la

création ? Accuseraient-ils leur Père céleste de négligence, comme s’il

mentait dans sa parole ? »
 
 Tu as un Père céleste. Fais-lui confiance !

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

Notre puissance en Jésus

Posté par luciole47 le 23 juin 2010

texte Biblique Luc 10/ 17-20

Ce merveilleux récit ne concerne pas les apôtres ou quelques privilégiés. Non, il s’agit de soixante-dix disciples que Jésus a envoyé prêcher la bonne nouvelle, disciples dont nous ignorons les noms et qui nous ressemblent. Ils ont pu dire à Jésus: « En ton nom, les démons mêmes nous sont soumis » et ce n’est pas en raison de leur titre ou de leurs vertus ou encore grâce à une formule particulière. Non! C’est au seul nom de Jésus!

En ce nom: Ils peuvent « marcher…sur tout la puissance de l’ennemi ». Ce n’est pas nous qui avons peur du diable mais c’est lui qui a peur de nous. Lorsqu’il nous attaque de diverses manières, chassons-le au nom de Jésus. Des problèmes de travail, dans notre famille? Prions pour ces personnes qui nous irritent car au nom de Jésus, nous avons la victoire…

« Rien ne pourra nous nuire ». L’occultisme et toutes les puissances des ténèbres peuvent se multiplier, Satan n’a aucun pouvoir contre nous parce que l’Esprit du Dieu vivant habite en nous. Quand la terre serait bouleversée, nous resterions en paix. « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? » (Romains 8/31).

« …vos noms sont inscrits dans les cieux ». C’est la plus extraordinaire promesse qui puisse être faite à un être humain. Un jour, nous quitterons cette terre et nous savons où nous irons. Jésus nous a gagné cette place en mourant sur la croix. Cela lui a coûté très cher, c’est pourquoi notre attente est certaine et c’est lui qui nous attendra là-haut, comme le fruit de son sacrifice.

Soyons conscients de la puissance que Jésus nous a accordée et mettons-la en action au service des autres, pour la gloire de son nom!

Jean-Pierre DALMASSO

merci Seigneur parce que tu es fidèle et tu continues de veiller sur nous quoi qu’il arrive que ton nom qui surpasse toute chose soit glorifié et exalté sur toute la terre!

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

le jour du Christ est proche

Posté par luciole47 le 1 janvier 2010

Paul écrit, «Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions frères de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler soit par quelque inspiration, soit par une parole, ou par une lettre qui semblerait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là» (2 Thessaloniciens:2: 1- 2)

Scoffers précise, « voici quelqu’un dans l’église primitive bouleversa des croyants en apportant  le message du retour prochain de Christ. Et Paul leur dit de ne pas s’inquiéter à ce sujet, de ne pas le laisser les préoccuper. »

Mais n’est pas ce que le Grec original indique. Le mot de racine est « [ne soit pas secoué]… que le jour du seigneur est arrivé. » Ce qui a perturbé les Thessaloniciens est que pour eux, le Christ était déjà venu, et qu’ils l’avaient raté. Paul les rassure dans le prochain verset en disant: « Que personne ne vous séduise d’aucune manière car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme impie, le fils de la perdition » (2 : 3). Paul adressait simplement leurs craintes quand il leur dit, «Ne vous inquiétez pas car deux événements doivent d’abord avoir lieu. »

Quelle était la théologie primaire de Paul au sujet du retour du Christ ? Nous la trouvons dans deux passages : «Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru» (Romains 13: 11-12). « Que votre douceur soit connue de tous. Le Seigneur est proche» (Philippiens 4 : 5). Paul est en train de pleurer en disant: «Réveille toi! Minuit est déjà passé. Le retour du Seigneur est proche, alors affairez vous. Ne soyez pas paresseux. Jésus vient pour ceux qui l’attendent. »

Les sceptiques peuvent demander, «Que dire des propos de Paul ? Il a dit que deux choses devaient se produire avant le retour Christ. Tout d’abord, le Seigneur ne peut  revenir avant la grande apostasie. Ensuite, l’Antéchrist doit se lever et se proclamer Dieu. Nous devons voir l’Antéchrist s’asseoir dans le temple, exigeant que les gens l’adorent, avant que Jésus ne vienne. »

Premièrement, il faut être obstinément aveugle pour ne pas voir une apostasie faisant rage et saisissant le monde entier. L’incrédulité s’infiltre dans les nations, avec des croyants qui perdent la foi de tous côtés. L’apostasie dont Paul parle est clairement arrivée.

Certains peuvent dire, «Paul dit clairement que Jésus ne peut venir avant que l’Antéchrist ne soit en puissance.» Considérez ce que disent les écritures : « Qui est menteur sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-la est l’Antéchrist, qui nie le Père et le Fils.» (1 Jean 2:22). Selon Jean, l’Antéchrist est n’importe quelle personne qui renie le père et le fils. D’ailleurs, il dit, l’accroissement de tels Antéchrists est la preuve que nous vivons dans les derniers temps.

En bref, rien ne retient le retour du Christ !    

davidwilkersonglobal.org

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

UNE NUEE DE TEMOINS

Posté par luciole47 le 18 novembre 2009

Hébreux 12:1 nous dit que le monde est entouré d’une nuée de témoins qui sont avec le Christ dans la gloire. Qu’est-ce que cette nuée de témoins célestes ont à dire au monde actuel? Nous vivons dans une génération qui est beaucoup plus perverse que celle de Noé. Que peuvent dire ces témoins à une race humaine dont ses péchés dépassent même ceux de Sodome?

Notre monde connaît une grande prospérité. Notre économie a été bénie, mais notre société est devenue si immorale, violente et anti-Dieu que, même les laïcs déplorent à quel point nous sommes tombés bas. Les chrétiens du monde entier se demandent pourquoi Dieu a retardé ses jugements sur une société aussi perverse.

Nous qui aimons le Christ risquent de ne pas comprendre pourquoi ce mal aussi grand est permis de continuer. Mais la nuée de témoins célestes comprend. Ils ne remettent pas en cause la miséricorde et la patience que Dieu a montré.

L’Apôtre Paul est parmi cette nuée de témoins, et il témoigne de l’amour illimité de Dieu étant même « le pécheur principal. » La vie et les écrits de Paul nous dit qu’il a maudit le nom du Christ. Il était un terroriste, persécutant le peuple de Dieu et l’emmenant de force pour être emprisonné ou tué. Paul nous dit que Dieu est patient avec la présente génération, car il y en a beaucoup qui sont comme il était, des gens qui pèchent dans l’ignorance.

L’apôtre Pierre est aussi parmi la nuée de témoins, et il comprend aussi pourquoi Dieu est si patient. La vie et les écrits de Pierre nous rappellent qu’il maudit Jésus, jurant qu’il ne l’avait jamais connu. Dieu refuse de donner son jugement parce qu’il y a encore des multitudes qui le maudissent et le nient, comme faisait Pierre. Le Seigneur ne va les abandonner, tout comme il n’a jamais renoncé Pierre. Il en existe de nombreux comme lui pour qui le Christ prie toujours.

Comme je considère cette nuée de témoins, je vois les visages d’anciens toxicomanes et alcooliques, d’ex-prostituées et homosexuels, d’anciens gangsters et revendeurs de drogue, d’anciens meurtriers et batteurs de femme, d’anciens infidèles et obsédés de pornographie — des multitudes que la société a renoncées. Ils se sont tous repentis et sont morts dans les bras de Jésus, et maintenant ils sont les témoins de la miséricorde et la patience d’un Père aimant.

Je crois que tous ceux-là diraient, dans un témoignage unifié, que Jésus ne les a pas jugés avant qu’ils aient reçu sa miséricorde. Dieu aime encore ce monde fou et immoral. Prions qu’il nous aide à aimer les égarés comme il le fait. Et prions d’avoir l’amour et la patience qu’il montre au monde en ce moment.

davidwilkersonglobal.org

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

12345...10
 

le monde selon Darwicha |
mythologie |
jamaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FEMME MUSULMANE MOUSTARCHIDA
| la beauté de l'islam
| eva75