• JESUS…

    ...The most beautiful Name...Le plus beau Nom...
  • télécharge1r

  • Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. (Apocalypse 1: 8)

    Dieu m'a donné de beaux enfants, en bonne santé et que j'aime d'un amour infini. Il y a d'autres personnes que j'aime aussi évidemment: mon mari, ma famille... Mais je ne pourrais jamais donner mes enfants en sacrifice pour aucune de ces personnes!...Et c'est pourtant ce que Dieu a fait: Il a laissé son fils mourir pour TOUS les êtres humains. Jésus a souffert comme personne. Il a porté tous les péchés du monde et Dieu a détourné sa face de son fils par amour pour nous. Réalisez son amour pour vous à présent.

  • images3

  • Catégories

  • Archives

  • Méta

  • Jean 3.16

    images2

  • Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau ! (Apocalypse 19: 9)

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne

Voir Dieu où il n’est pas et ne pas le voir là où il est

Posté par luciole47 le 30 avril 2017

une expérience éprouvante m’est arrivée récemment, qui a duré 3 semaines. 3 semaines, peut être penserez-vous que ce n’est pas si terrible, mais croyez qu’elles ont été pour moi, interminables ; remplies de pleurs, d’angoisses, de doutes, de peurs, de pourquoi. Quand j’ai eu envie de partager mon témoignage, le Seigneur m’a mis en pensée l’histoire de Jonas et en effet, en relisant son histoire, je me suis retrouvée un peu en lui.

   TARSIS

Centrée sur moi, mes plaisirs et mes envies, je refusais ce que Dieu me demandait de faire, j’ai même arrêté une partie de mon service pour lui, tout simplement parce que pour moi, ce n’était pas urgent.  J’ai donc fait mon petit chemin tranquille, prié pour quelque chose que j’avais envie de faire, et Dieu ouvrit les portes de la même façon que Jonas ne voulu pas écouter la voix de Dieu, trouva l’argent nécessaire pour payer sa place sur un bateau qui l’emmènerait loin de sa mission, et Dieu le laissa faire!!

    SUR LE NAVIRE DE LA LIBERTE

« Super , je suis bénie, guidée par le Seigneur, il m’a répondu, je peux y aller sans doutes. » J’ai donc eu ce que je désirai, et après quelques jours de joie, je commençais à me sentir mal, remplie d’angoisse, pensant que j’avais peut être fait un mauvais choix, qui se trouvait incompatible avec le fait de servir Dieu. J’étais prise dans la tempête, avec soudain le désir profond de revenir à lui, et de m’occuper de ses affaires, ayant pris conscience de mes erreurs. Je priais avec insistance parce que je ne comprenais pas l’état dans lequel j’étais alors que les portes s’étaient ouvertes pour accéder à la bénédiction.

 

    DANS LE VENTRE DU POISSON

Dieu n’est pas resté silencieux longtemps et m’a rassuré plusieurs fois dans sa parole en me disant de ne pas promener de regards inquiets, qu’il venait à mon secours et qu’il voulait faire de grandes choses en moi, de vivre par l’esprit et non par la chair.. Les jours passaient, j’avançais en comprenant que  j’étais trop centré sur moi, bien dans mon confort, bien dans mon quotidien, alors que paradoxalement je lui demandais depuis plusieurs années de changer mon cœur, de se servir de moi.( Nous devons faire attention à ce que nous demandons, car un jour Dieu répond. Je pense aussi qu’il est important de prier pour être fortifié pour les futurs moments difficiles car on ne le demande pas assez.) Je ne comprenais toujours pas le mal être dans lequel j’étais, parce que plus je priais, plus j’étais mal  jusqu’au jour où j’ai réalisé que ce que j’avais désiré, n’était pas la volonté de Dieu mais il m’a projeté dedans à pieds joints pour arriver à ses fins et que je recentre mes priorités. Dieu d’abord, moi après. J’étais si mal, j’avais comme l’impression de me noyer en me disant « maintenant je dois assumer mes erreurs, il n’y a pas de retour en arrière possible» mais le Seigneur, dans sa bonté, avait d’autres plans et m’a dirigé vers des amis auxquels il avait disposé les cœurs, et s’est ainsi servi d’eux pour mettre en place Sa solution.

…………………………………….

Bien-sûr, je remercie le Seigneur pour sa délivrance parce qu’aujourd’hui j’ai retrouvé la paix, mais au delà de ça, j’avais besoin de passer par cette épreuve et je le remercie encore plus pour ça: le chrétien est sadique ;)  . Plus sérieusement, je lui suis reconnaissante pour ce qu’il a permis car sans ça, je vivrais toujours ma petite vie spirituelle: prier quand j’ai le temps, aller à l’Eglise le dimanche matin, sans aspirer à plus, beaucoup plus. Aujourd’hui, je m’accroche à mon expérience, me rappelant ma prise de conscience: ce n’est pas ça, la vie avec Dieu. Ce n’est pas me satisfaire d’être sauver et de vivoter paisiblement en attendant de mourir!

Vivre une vie avec Dieu, c’est le louer chaque jour, c’est ouvrir sa Bible et se nourrir de son enseignement, c’est rechercher le Saint Esprit afin de connaitre ses plans, d’entendre sa voix, rechercher les dons qu’il veut nous donner pour que ça serve autour de nous, c’est aimer les autres, c’est partager des moments avec ses frères et soeurs, c’est s’engager dans le service, c’est se faire passer après les autres, c’est accepter qu’Il change mon coeur, mon caractère, c’est vouloir en soi le même amour qu’il a en lui!

Pendant mes jours de désert, je n’ai parlé de mon état à personne. C’était Dieu et moi. J’avais besoin de me retrouver seule avec lui, même si j’aurais bien aimé me sentir soutenue dans la prière, j’avoue avoir craint d’éventuelles paroles souvent bien attentionnée mais qui peuvent s’avérer destabilisantes, vois destructrices. Je ne voulais entendre que la voix de Dieu parce que finalement il est le seul à pouvoir consoler parfaitement. Je n’ai aucun mérite à me dire aujourd’hui que je m’en suis sortie toute seule comme une grande, au contraire! A lui revient la Gloire. Mais je pense avoir franchis un cap, c’est de lui faire confiance jusqu’au bout et de garder les yeux fixés uniquement sur Lui. Comme il m’a conduit dans Job 42.5 « Mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant mon oeil t’a vu. »  Mon oeil l’a vu dans cette délivrance à laquelle je n’avais pas pensé, dans toutes ces pièces qu’il a embriqué les unes dans les autres miraculeusement. Malgré toutes les expériences que j’ai pu faire avec Lui depuis ma conversion (il y a 12 ans), celle ci restera celle qui m’aura fait prendre conscience de mon manque de communion avec Dieu, moi qui pensais en avoir suffisamment, je sais maintenant qu’il en était rien. Je pense que c’est important de rechercher la vie de l’Esprit, cette écoute qui nous permet de voir ou Dieu est vraiment.

Merci Seigneur parce que pendant ces moments difficiles, je t’ai prié pour que cette expérience ne soit pas vaine. Qu’elle m’apporte ce que j’avais besoin de comprendre, qu’elle m’apporte le changement de coeur auquel j’aspirai, et dans ton amour si grand, tu m’as exaucé. Tu m’as ouvert la porte que je devais prendre, j’ai pris l’engagement auprès de toi que ma vie changeait maintenant. Merci pour ta miséricorde, merci pour ta grâce, merci pour ta bienveillance. Tu es droit, tu es parfait, tu m’aimes malgré mes imperfections et tu viens à mon secours quand j’ai besoin de toi. Tu m’enseignes, tu veux me voir grandir, tu veux te servir de moi et mon désir c’est d’être une personne selon ton coeur. Que ton Saint Esprit soit à l’oeuvre dans ma vie. Tu mérites toute l’adoration de mon coeur parce que sans toi je ne suis rien. Amen

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

bonne fête à toutes les mamans

Posté par luciole47 le 1 juin 2015

Ahhh…les joies d’être maman…aujourd’hui ma petite fille de 6 ans m’a offert mon cadeau préparé à l’école: un pot « confiture de mots doux ». Chaque jour, on en ouvrira un et un petit mot d’amour me dira « J’aime maman quand tu me soignes », « maman je t’aime de tout mon coeur »…

C’est beau l’amour d’un enfant. Ça aime sans condition, ça nous pardonne nos erreurs de parents si désireux de faire pourtant toujours au mieux. Parfois je l’avoue, je suis un peu jalouse. J’aimerais tellement aimer comme eux.Mais j’ai grandi et j’ai oublié ce que c’était d’aimer comme un enfant. Je remercie le Seigneur pour mes enfants. Et je le remercie surtout parce que Lui m’aime toujours de la même façon. Dans 6 mois, dans 2 ou dans 30 ans, Son amour ne changera pas. Même si je ne suis pas parfaite, même si j’ai des défauts, même s’il m’arrive de m’éloigner de lui…je garde la certitude que son amour reste parfait et présent pour moi. Parce qu’il l’a prouvé en donnant sa vie pour moi.

Merci pour ta grâce, Jésus. Merci pour tes bienfaits. Aide moi à redevenir comme un enfant et à avoir le même amour en moi que le tien. Merci pour ma famille, pour mes enfants. Que tu les bénisses dans ce monde de plus en plus difficile. Que tu les gardes et que tu les diriges parce que ton chemin est le bon. Bénis toutes les mamans qui ont besoin de toi parce que tu connais les prières faites dans le secret et tu entends les cris du coeur. Et que tu puisses être glorifié à travers nos vies. Amen.

Publié dans 6 Mes pensées | 1 Commentaire »

relativiser

Posté par luciole47 le 9 mars 2015

Relativiser…c’est le mot que j’ai choisi pour le titre de mon article. Pourquoi? et bien parce que si je passe ma vie à me focaliser sur mes petits soucis, rien n’ira. Sois heureux de ce que le Seigneur permet dans ta vie. Je sais, tu vas dire « c’est facile de parler ainsi! » mais c’est aussi à moi qu’il parle ce matin:

« réjouis toi pour les difficultés que tu rencontres en ce moment parce que je te fais grandir dans la foi et ces temps délicats mais non insurmontables sont essentiels pour ta vie. Tu ne vas pas vivre cette situation indéfiniement. Réjouis toi de ce que le Seigneur te donne et pense que le jour venu, tu vas être délivré et tu pourras glorifier Dieu et passer à autre chose en étant plus fort et plus proche de ton sauveur ».

Parce qu’il n’abandonne pas celui qui est dans la détresse et qui le cherche. Relativise, dis toi que ta situation n’est pas sans issue et qu’elle est sans doute à tes yeux plus importante qu’elle ne l’est réellement.

Publié dans 5 Exortation, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

le laisser tout conduire

Posté par luciole47 le 18 juillet 2014

Je crois que Dieu  a un plan pour chaque personne. Encore faut il avoir la patience et l’envie de le laisser diriger notre vie. Je suis parfois passé par des moments ou j’avais le désir de prendre un chemin facile, voir même dirigée entièrement par ma chair. Quelle lutte insoutenable que de vouloir la volonté de Dieu tout en souhaitant le contraire. Nul n’est à l’abri de trébucher. Quel plaisir, me direz vous, à aller à l’encontre de ce que notre coeur veut? Ce que je sais aujourd’hui, c’est que ce que vous avons dans le coeur, ne vient pas forcément de Dieu. Notre coeur est notre pire ennemi parce que partant du principe que l’amour vient de Dieu, nous sommes aveuglés par toutes sortes de choses auxquelles nous avons envie de croire. S’arrêter en chemin et écouter la voix de Jésus qui nous met en garde, s’arrêter et prier même si l’envie de connaître son avis n’est pas au rendez vous, s’arrêter et prendre quelques minutes qui changeront notre vie…Dieu ne fait pas la sourde oreille à celui qui désire réellement son aide et qui l’appelle à son secours. Voilà le bonheur. Il vient et apaise mon âme quand je suis à ses pieds et que je m’humilie en lui disant de tout mon coeur que sans lui je suis perdue.

Quelle grâce tu me fais, Seigneur! De me réveiller chaque matin en sachant que quoi qu’il arrive tu es là. Que tu diriges mes pas et que tu me me mènes près des eaux paisibles,  quand le monde autour de moi se disperse et cherche des solutions à tout alors qu’il suffit de lever les yeux…Merci pour tous tes bienfaits envers moi. Merci pour les moments que tu permets parfois plus difficiles, parce qu’ils me montrent combien j’ai besoin de toi et combien tu me donnes la paix. Je réalise chaque seconde la grandeur de ton amour pour moi et je sais alors que nul ne m’aimera jamais autant que tu m’aimes,  toi.

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

le signe du triomphe

Posté par luciole47 le 27 avril 2012

L’été dernier, durant nos vacances,  nous nous sommes rendus au Puy du fou en vendée (qui soit dit en passant est devenu depuis le meilleur parc du monde!). Ne sachant pas à quoi nous attendre dans un premier temps, nous avons ensuite eu la très agréable surprise de découvrir le nouveau spectacle: « le signe du triomphe », qui raconte l’histoire d’un jeune romain devenu chrétien. Double surprise pour mon mari et moi qui ne nous attendions pas du tout à ce genre d’histoire: visible par autant de gens, alors que nous vivons dans un monde qui oublie Jésus chaque jour un peu plus.  Je rends gloire à Dieu pour cette belle histoire qui touchera beaucoup, comme elle m’a touchée au plus profond, j’en suis sûre. Mais je n’en dis pas plus! voyez par vous même cette vidéo (qui n’est pas de moi) complète du spectacle et si vous faites partie de ces personnes qui hésitent à vous y rendre, n’hésitez plus! c’est une superbe balade en famille que je  recommande!!! :-)

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans 6 Mes pensées, 8 Vidéos | Pas de Commentaire »

lettre à l’Eglise

Posté par luciole47 le 17 octobre 2011

Jésus a mis quelque chose sur mon coeur et je crois qu’il est important d’en parler. En effet, depuis quelques temps, avec beaucoup de regard intérieur je reviens souvent à la lecture de Matthieu 5 v.21à 24, v.38 à 48 et chapitre 6 verset 1 et 14 à 15:

« Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne. Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande (…) Vous avez appris qu’il a été dit : oeil pour oeil, et dent pour dent. Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ? Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. (…)Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. « 

et je dis: « Seigneur il y a tant de choses encore à changer! » Je ne pense pas que cela suffise d’aimer le Seigneur. A quoi sert de lui dire notre amour si ensuite l’on juge ou condamne les paroles ou les actes des autres? Le Seigneur ne voit il pas ce qu’il y a dans nos coeurs? Nous avons une grande responsabilité en tant que Chrétiens: c’est d’abord d’être un modèle pour nos enfants, nos familles, le monde qui voient notre comportement; mais aussi d’apporter de l’amour au milieu de notre Eglise. Nous devons aspirer au désir de changer véritablement. Je prie pour que Jésus purifie mon coeur; je prie pour qu’il me donne la capacité de tendre l’autre joue sans arrière pensée; je prie pour qu’il mette en moi le même amour qu’il a en lui. Que je puisse pleurer avec celui qui pleure, qu’il fasse tomber, à tous, nos barrières et je crois alors qu’il se passera quelque chose. Notre volonté ne suffit pas toujours. Combien de fois avons nous souhaité changer telle ou telle chose et combien de fois le naturel nous a rattrappé? la question est celle ci: irai-je au ciel si je garde ce point de vue? si j’aime Jésus et ne me soucie de rien d’autre? J’ai vu suffisamment de choses autour de moi qui me font dire que l’on peut être aveuglé par sa fierté à tel point qu’on en oublie tout le reste et je ne pense pas que Jésus soit d’accord avec ça à en lire son enseignement. L’amour et le pardon sont pour moi deux piliers fondamentaux de la vie chrétienne et je veux revenir au fruit de l’Esprit qui résume ce que nous devons être. Je ne dis pas ce que nous devons « essayer » d’être, mais bien: ce que nous DEVONS être.

Glates 5, 14 à 22 « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance« …

Que Dieu vous bénisse.

Publié dans 5 Exortation, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

Posté par luciole47 le 17 octobre 2011

« …Et si alors j’ai du mal à avancer, il me suffit de regarder mes enfants qui grandissent dans ce monde difficile et que je veux savoir sauvés avant tout. Je me répète souvent mais je ne cesserai de dire que c’est la plus belle chose que je puisse leur donner de connaître Dieu. »

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

vos visites

Posté par luciole47 le 10 octobre 2011

quelle joie pour moi de constater que le monde entier passe par ici…je me dis que peut être quelques unes de mes publications font du bien à quelqu’un…et comme j’aimerai pouvoir traduire mon blog en toutes langues…un doux rêve…

que Dieu vous bénisse, God bless you!

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

il n’y a rien au dessus de Lui

Posté par luciole47 le 20 juin 2011

 Il ne change pas il reste le même éternellement. C’est nous qui changeons, qui mettons nos souhaits avant sa volonté. Laissons le nous conduire du lever jusqu’au coucher. Vivez avec lui votre journée en lui remettant chaque seconde. Dieu ne s’impose pas si nous ne voulons pas de lui, alors si les difficultés surviennent, réfléchissons avant de lui en donner toute la responsabilité. Malgré cela il est bon pour intervenir et donner la paix en toute circonstance. Et il ne cesse de pardonner les poussières que nous sommes… AMEN

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

Mon coeur est triste…

Posté par luciole47 le 11 janvier 2011

Aujourd’hui j’ai vu, dans un reportage, la misère dans laquelle se trouve encore Haïti un an après le tremblement de terre. Une maman désarmée face à sa pauvreté de ne pas pouvoir subvenir aux besoin de son enfant et je pleure et je crie au Seigneur parce que si j’étais suffisamment riche pour aider ces gens, je le ferais…mais je ne suis riche que de Dieu et je ne peux que prier pour une intervention. C’est pour ça que je viens lancer ici un appel à vous tous qui priez Dieu, afin que vous puissiez prendre 5 minutes de votre temps pour Haïti dans votre prière, pour ces pauvres gens qui attendent les aides promises qui ne sont jamais arrivées jusqu’à eux…parce qu’ils ne sont pas concidérés comme une priorité…

je cite le journaliste qui disait qu’aujourd’hui dans ce pays, l’espérance de vie d’un enfant ne dépasse pas 29 ans…le même âge que dans un pays occidental au moyen âge…

…nous sommes en 2011.

Viens Seigneur aider ce pays qui est dans la souffrance. Ton bras n’est pas assez court pour agir. Viens remuer les consciences et agir au milieu des dirigeants afin qu’ils prennent les bonnes décisions. Bénis ceux qui souffrent de cette situation et qui ont besoin de ton intervention. Que ton nom soit glorifié

Publié dans 3 Vue sur le monde, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

12345
 

le monde selon Darwicha |
mythologie |
jamaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FEMME MUSULMANE MOUSTARCHIDA
| la beauté de l'islam
| eva75