• JESUS…

    ...The most beautiful Name...Le plus beau Nom...
  • télécharge1r

  • Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant. (Apocalypse 1: 8)

    Dieu m'a donné de beaux enfants, en bonne santé et que j'aime d'un amour infini. Il y a d'autres personnes que j'aime aussi évidemment: mon mari, ma famille... Mais je ne pourrais jamais donner mes enfants en sacrifice pour aucune de ces personnes!...Et c'est pourtant ce que Dieu a fait: Il a laissé son fils mourir pour TOUS les êtres humains. Jésus a souffert comme personne. Il a porté tous les péchés du monde et Dieu a détourné sa face de son fils par amour pour nous. Réalisez son amour pour vous à présent.

  • images3

  • Catégories

  • Archives

  • Méta

  • Jean 3.16

    images2

  • Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau ! (Apocalypse 19: 9)

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne

Bonjour

Posté par luciole47 le 27 septembre 2007

 BIENVENUE SUR MON SITE

BONNE VISITE A TOUS

et que Dieu vous bénisse.

 NB: Les publicités insérées entre les articles sont indépendantes de ma volonté. Bon nombre d’entre elles vont à l’encontre du message principal de ce blog.  

my site in English: click on the flag to the right

 mi sitio web en español, haga clic en la bandera a la derecha

trinityglowingmdwht.gif

>>Un message chaque jour pour vous ici<<

Découvrez ou redécouvrez le film de Jésus dans la langue de votre choix

en cliquant ICI (installez rpfree88x31.gif)

 

Publié dans 2 Divers, non classé | 34 Commentaires »

Voir Dieu où il n’est pas et ne pas le voir là où il est

Posté par luciole47 le 30 avril 2017

une expérience éprouvante m’est arrivée récemment, qui a duré 3 semaines. 3 semaines, peut être penserez-vous que ce n’est pas si terrible, mais croyez qu’elles ont été pour moi, interminables ; remplies de pleurs, d’angoisses, de doutes, de peurs, de pourquoi. Quand j’ai eu envie de partager mon témoignage, le Seigneur m’a mis en pensée l’histoire de Jonas et en effet, en relisant son histoire, je me suis retrouvée un peu en lui.

   TARSIS

Centrée sur moi, mes plaisirs et mes envies, je refusais ce que Dieu me demandait de faire, j’ai même arrêté une partie de mon service pour lui, tout simplement parce que pour moi, ce n’était pas urgent.  J’ai donc fait mon petit chemin tranquille, prié pour quelque chose que j’avais envie de faire, et Dieu ouvrit les portes de la même façon que Jonas ne voulu pas écouter la voix de Dieu, trouva l’argent nécessaire pour payer sa place sur un bateau qui l’emmènerait loin de sa mission, et Dieu le laissa faire!!

    SUR LE NAVIRE DE LA LIBERTE

« Super , je suis bénie, guidée par le Seigneur, il m’a répondu, je peux y aller sans doutes. » J’ai donc eu ce que je désirai, et après quelques jours de joie, je commençais à me sentir mal, remplie d’angoisse, pensant que j’avais peut être fait un mauvais choix, qui se trouvait incompatible avec le fait de servir Dieu. J’étais prise dans la tempête, avec soudain le désir profond de revenir à lui, et de m’occuper de ses affaires, ayant pris conscience de mes erreurs. Je priais avec insistance parce que je ne comprenais pas l’état dans lequel j’étais alors que les portes s’étaient ouvertes pour accéder à la bénédiction.

 

    DANS LE VENTRE DU POISSON

Dieu n’est pas resté silencieux longtemps et m’a rassuré plusieurs fois dans sa parole en me disant de ne pas promener de regards inquiets, qu’il venait à mon secours et qu’il voulait faire de grandes choses en moi, de vivre par l’esprit et non par la chair.. Les jours passaient, j’avançais en comprenant que  j’étais trop centré sur moi, bien dans mon confort, bien dans mon quotidien, alors que paradoxalement je lui demandais depuis plusieurs années de changer mon cœur, de se servir de moi.( Nous devons faire attention à ce que nous demandons, car un jour Dieu répond. Je pense aussi qu’il est important de prier pour être fortifié pour les futurs moments difficiles car on ne le demande pas assez.) Je ne comprenais toujours pas le mal être dans lequel j’étais, parce que plus je priais, plus j’étais mal  jusqu’au jour où j’ai réalisé que ce que j’avais désiré, n’était pas la volonté de Dieu mais il m’a projeté dedans à pieds joints pour arriver à ses fins et que je recentre mes priorités. Dieu d’abord, moi après. J’étais si mal, j’avais comme l’impression de me noyer en me disant « maintenant je dois assumer mes erreurs, il n’y a pas de retour en arrière possible» mais le Seigneur, dans sa bonté, avait d’autres plans et m’a dirigé vers des amis auxquels il avait disposé les cœurs, et s’est ainsi servi d’eux pour mettre en place Sa solution.

…………………………………….

Bien-sûr, je remercie le Seigneur pour sa délivrance parce qu’aujourd’hui j’ai retrouvé la paix, mais au delà de ça, j’avais besoin de passer par cette épreuve et je le remercie encore plus pour ça: le chrétien est sadique ;)  . Plus sérieusement, je lui suis reconnaissante pour ce qu’il a permis car sans ça, je vivrais toujours ma petite vie spirituelle: prier quand j’ai le temps, aller à l’Eglise le dimanche matin, sans aspirer à plus, beaucoup plus. Aujourd’hui, je m’accroche à mon expérience, me rappelant ma prise de conscience: ce n’est pas ça, la vie avec Dieu. Ce n’est pas me satisfaire d’être sauver et de vivoter paisiblement en attendant de mourir!

Vivre une vie avec Dieu, c’est le louer chaque jour, c’est ouvrir sa Bible et se nourrir de son enseignement, c’est rechercher le Saint Esprit afin de connaitre ses plans, d’entendre sa voix, rechercher les dons qu’il veut nous donner pour que ça serve autour de nous, c’est aimer les autres, c’est partager des moments avec ses frères et soeurs, c’est s’engager dans le service, c’est se faire passer après les autres, c’est accepter qu’Il change mon coeur, mon caractère, c’est vouloir en soi le même amour qu’il a en lui!

Pendant mes jours de désert, je n’ai parlé de mon état à personne. C’était Dieu et moi. J’avais besoin de me retrouver seule avec lui, même si j’aurais bien aimé me sentir soutenue dans la prière, j’avoue avoir craint d’éventuelles paroles souvent bien attentionnée mais qui peuvent s’avérer destabilisantes, vois destructrices. Je ne voulais entendre que la voix de Dieu parce que finalement il est le seul à pouvoir consoler parfaitement. Je n’ai aucun mérite à me dire aujourd’hui que je m’en suis sortie toute seule comme une grande, au contraire! A lui revient la Gloire. Mais je pense avoir franchis un cap, c’est de lui faire confiance jusqu’au bout et de garder les yeux fixés uniquement sur Lui. Comme il m’a conduit dans Job 42.5 « Mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant mon oeil t’a vu. »  Mon oeil l’a vu dans cette délivrance à laquelle je n’avais pas pensé, dans toutes ces pièces qu’il a embriqué les unes dans les autres miraculeusement. Malgré toutes les expériences que j’ai pu faire avec Lui depuis ma conversion (il y a 12 ans), celle ci restera celle qui m’aura fait prendre conscience de mon manque de communion avec Dieu, moi qui pensais en avoir suffisamment, je sais maintenant qu’il en était rien. Je pense que c’est important de rechercher la vie de l’Esprit, cette écoute qui nous permet de voir ou Dieu est vraiment.

Merci Seigneur parce que pendant ces moments difficiles, je t’ai prié pour que cette expérience ne soit pas vaine. Qu’elle m’apporte ce que j’avais besoin de comprendre, qu’elle m’apporte le changement de coeur auquel j’aspirai, et dans ton amour si grand, tu m’as exaucé. Tu m’as ouvert la porte que je devais prendre, j’ai pris l’engagement auprès de toi que ma vie changeait maintenant. Merci pour ta miséricorde, merci pour ta grâce, merci pour ta bienveillance. Tu es droit, tu es parfait, tu m’aimes malgré mes imperfections et tu viens à mon secours quand j’ai besoin de toi. Tu m’enseignes, tu veux me voir grandir, tu veux te servir de moi et mon désir c’est d’être une personne selon ton coeur. Que ton Saint Esprit soit à l’oeuvre dans ma vie. Tu mérites toute l’adoration de mon coeur parce que sans toi je ne suis rien. Amen

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

les dons et talents que Dieu nous donne.

Posté par luciole47 le 7 novembre 2016

« Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu. » 2 Corinthiens 3:5

Il y a beaucoup de versets qui parlent de dons et de talents, dans la Bible, mais je m’arrêterai à celui-ci. Dans ma vie et dans mon église, il y a me concernant, 2 catégories de gens: ceux qui me connaissent et qui savent mon degré de confiance en moi, et ceux qui ne me connaissent pas et qui pensent peut être que je suis un peu « sauvage ». Paradoxalement, je suis une personne qui a beaucoup d’humour, plutôt souriante, mais c’est aussi, je l’avoue, mon armure. Je me fais souvent violence dans diverses situations car je sais que Dieu n’est pas à l’origine de ma timidité ni de ma réserve et j’ai toujours espoir qu’il me débarrasse de ce côté de ma personnalité qui m’a souvent fermé des portes. Je ne parle même pas de celles qui étaient entre-ouvertes et que je n’ai pas osé pousser. Vous connaissez ces petites choses qui résonnent dans votre tête?: « j’y arriverai jamais » « j’ose pas le faire » « je suis nulle ». Oui je sais c’est violent. Surtout quand les autres vous disent le contraire!! Vous comprenez alors que vous laissez le diable vous murmurer ces choses aux oreilles et que ses mots ont plus de valeur que ce que Dieu a à vous dire, et ça c’est terrible. J’ai toujours aimé les loisirs créatifs. Touche à tout, sollicitée pour un cadeau, un évènement particulier, j’aime faire plaisir. Perfectionniste, je me refuse de créer des choses qui ne tiennent pas la route. Je n’ai pas besoin d’un merci, un sourire pleinement satisfait me suffit. Quel rapport avec mon verset, pensez-vous? j’y viens. J’ai toujours su que mon inspiration venait de Dieu parce que mes créations correspondaient toujours aux personnalités des destinataires, alors même que parfois je ne les connaissaient pas. Cependant, je ne prenais pas ça ni comme un don, ni comme un soupçon de talent. Pour moi, c’était une facilité, une patience que Dieu m’avait donné, mais pas un don. On m’a souvent demandé pourquoi je ne créais pas mon entreprise, en tant qu’auto entrepreneur, je n’avais rien à y perdre. Oui mais la crainte du « ça ne va pas marcher » m’a empêcher de me lancer. Surtout qu’à maintes reprises j’ai prié pour que Dieu me dise « GO! » et rien…je prenais ça pour un non. Tout ça s’étale sur plusieurs années. Qualifiée de vraiment pas douée en couture (coudre un bouton: ok), un jour j’ai acheté une machine à coudre..au cas où..puis elle était jolie, plein de couleurs…surement un achat compulsif inspiré. Si je veux rendre ce témoignage c’est parce que je sais oh combien nos barrières peuvent nous gâcher la vie. Je sais que nous pouvons être nombreux à penser de la sorte. Je ne dis pas que nous devons foncer tête baissée sans réfléchir, il y un temps pour la prière, un temps pour l’attente. Mais l’absence de réponse de Dieu ne veut pas forcément dire qu’on ne doit pas avancer…avancer avec foi. comme un parent qui pousse son enfant à avancer lorsque celui ci a peur de l’inconnu tout en veillant sur lui, Dieu nous montre parfois simplement de faire le premier pas. J’ai beaucoup d’émotion dans les yeux de raconter mon expérience. Récemment j’ai décidé de réaliser mes décorations de Noël prochain et j’ai donc dépoussiéré ma machine à coudre. Puis de fil en aiguille (quel jeu de mot!! ^^), j’ai trouvé des patrons gratuits sur internet de choses toutes aussi mignonnes les une que les autres mais sans rapport avec Noël. J’ai commencé à rêver de chat, de hibou, de nuage, d’étoile…youtube, pinterest…mon envie était si grande en couture que je me suis posé des questions: « bizarre, non? »…alors je me suis lancé tout en priant « Seigneur, si ce n’est pas pour moi, si je dois laisser tomber, alors que ma réalisation ne soit pas à la hauteur de mes espérances. » Je prenais des risques: ma médiocrité combinée au patron que j’avais choisi, je peux vous dire que je n’avais pas choisi l’option la plus simple mais c’était mon défi, mon test. Quelques heures plus tard, devant mon petit « coussin doudou chat », j’ai compris. J’ai compris que Dieu voulait me pousser vers l’avant, j’ai compris que j’en étais capable parce qu’il m’avait donné un don et parce que sans ce don, il m’aurait été impossible de réaliser cette création. Un peu comme un musicien qui n’a jamais appris la musique; un peintre qui n’a jamais pris de cours de dessins. Je ne dis pas que je n’ai pas de progrès à faire, nous en avons toujours. Je « jalousais » parfois mes frères et soeurs en christ et pensais intérieurement que comparée à eux, Dieu ne m’avait rien « donné » pour que je puisse le servir. Le servir? mais à quoi? Maintenant je sais. Ma capacité vient de Dieu et je veux la développer pour le servir parce qu’il serait vraiment dommage de prendre conscience de son don et de le garder pour soi. Qu’il en soit glorifié.

Merci Seigneur pour ta patience et merci si, à travers mon témoignage, tu veux parler à quelqu’un; que le Saint Esprit soit à l’oeuvre pour l’éclairer. Amen

Publié dans 5 Exortation | Pas de Commentaire »

louange! louange! Dieu tout puissant

Posté par luciole47 le 10 octobre 2015

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 8 Vidéos | Pas de Commentaire »

Psaume 73

Posté par luciole47 le 9 juin 2015

Psaume d’Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israël, Pour ceux qui ont le coeur pur.Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de glisser;Car je portais envie aux insensés, En voyant le bonheur des méchants.Rien ne les tourmente jusqu’à leur mort, Et leur corps est chargé d’embonpoint;Ils n’ont aucune part aux souffrances humaines, Ils ne sont point frappés comme le reste des hommes. Aussi l’orgueil leur sert de collier, La violence est le vêtement qui les enveloppeL’iniquité sort de leurs entrailles, Les pensées de leur coeur se font jour.Ils raillent, et parlent méchamment d’opprimer; Ils profèrent des discours hautains,Ils élèvent leur bouche jusqu’aux cieux, Et leur langue se promène sur la terre.Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté, Il avale l’eau abondamment,Et il dit: Comment Dieu saurait-il, Comment le Très haut connaîtrait-il?Ainsi sont les méchants: Toujours heureux, ils accroissent leurs richesses.C’est donc en vain que j’ai purifié mon coeur, Et que j’ai lavé mes mains dans l’innocence:Chaque jour je suis frappé, Tous les matins mon châtiment est là.Si je disais: Je veux parler comme eux, Voici, je trahirais la race de tes enfants.Quand j’ai réfléchi là-dessus pour m’éclairer, La difficulté fut grande à mes yeux,Jusqu’à ce que j’eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu, Et que j’eusse pris garde au sort final des méchants.Oui, tu les places sur des voies glissantes, Tu les fais tomber et les mets en ruines.Eh quoi! en un instant les voilà détruits! Ils sont enlevés, anéantis par une fin soudaine!Comme un songe au réveil, Seigneur, à ton réveil, tu repousses leur image. Lorsque mon coeur s’aigrissait, Et que je me sentais percé dans les entrailles,J’étais stupide et sans intelligence, J’étais à ton égard comme les bêtes.Cependant je suis toujours avec toi, Tu m’as saisi la main droite;Tu me conduiras par ton conseil, Puis tu me recevras dans la gloire.Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je ne prends plaisir qu’en toi.Ma chair et mon coeur peuvent se consumer: Dieu sera toujours le rocher de mon coeur et mon partage.Car voici, ceux qui s’éloignent de toi périssent; Tu anéantis tous ceux qui te sont infidèles.Pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien: Je place mon refuge dans le Seigneur, l’Éternel, Afin de raconter toutes tes oeuvres.

Publié dans 1 Ma Bible ouverte | Pas de Commentaire »

bonne fête à toutes les mamans

Posté par luciole47 le 1 juin 2015

Ahhh…les joies d’être maman…aujourd’hui ma petite fille de 6 ans m’a offert mon cadeau préparé à l’école: un pot « confiture de mots doux ». Chaque jour, on en ouvrira un et un petit mot d’amour me dira « J’aime maman quand tu me soignes », « maman je t’aime de tout mon coeur »…

C’est beau l’amour d’un enfant. Ça aime sans condition, ça nous pardonne nos erreurs de parents si désireux de faire pourtant toujours au mieux. Parfois je l’avoue, je suis un peu jalouse. J’aimerais tellement aimer comme eux.Mais j’ai grandi et j’ai oublié ce que c’était d’aimer comme un enfant. Je remercie le Seigneur pour mes enfants. Et je le remercie surtout parce que Lui m’aime toujours de la même façon. Dans 6 mois, dans 2 ou dans 30 ans, Son amour ne changera pas. Même si je ne suis pas parfaite, même si j’ai des défauts, même s’il m’arrive de m’éloigner de lui…je garde la certitude que son amour reste parfait et présent pour moi. Parce qu’il l’a prouvé en donnant sa vie pour moi.

Merci pour ta grâce, Jésus. Merci pour tes bienfaits. Aide moi à redevenir comme un enfant et à avoir le même amour en moi que le tien. Merci pour ma famille, pour mes enfants. Que tu les bénisses dans ce monde de plus en plus difficile. Que tu les gardes et que tu les diriges parce que ton chemin est le bon. Bénis toutes les mamans qui ont besoin de toi parce que tu connais les prières faites dans le secret et tu entends les cris du coeur. Et que tu puisses être glorifié à travers nos vies. Amen.

Publié dans 6 Mes pensées | 1 Commentaire »

relativiser

Posté par luciole47 le 9 mars 2015

Relativiser…c’est le mot que j’ai choisi pour le titre de mon article. Pourquoi? et bien parce que si je passe ma vie à me focaliser sur mes petits soucis, rien n’ira. Sois heureux de ce que le Seigneur permet dans ta vie. Je sais, tu vas dire « c’est facile de parler ainsi! » mais c’est aussi à moi qu’il parle ce matin:

« réjouis toi pour les difficultés que tu rencontres en ce moment parce que je te fais grandir dans la foi et ces temps délicats mais non insurmontables sont essentiels pour ta vie. Tu ne vas pas vivre cette situation indéfiniement. Réjouis toi de ce que le Seigneur te donne et pense que le jour venu, tu vas être délivré et tu pourras glorifier Dieu et passer à autre chose en étant plus fort et plus proche de ton sauveur ».

Parce qu’il n’abandonne pas celui qui est dans la détresse et qui le cherche. Relativise, dis toi que ta situation n’est pas sans issue et qu’elle est sans doute à tes yeux plus importante qu’elle ne l’est réellement.

Publié dans 5 Exortation, 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

chaque instant de chaque jour qui passe

Posté par luciole47 le 3 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans 5 Exortation, 8 Vidéos | Pas de Commentaire »

le laisser tout conduire

Posté par luciole47 le 18 juillet 2014

Je crois que Dieu  a un plan pour chaque personne. Encore faut il avoir la patience et l’envie de le laisser diriger notre vie. Je suis parfois passé par des moments ou j’avais le désir de prendre un chemin facile, voir même dirigée entièrement par ma chair. Quelle lutte insoutenable que de vouloir la volonté de Dieu tout en souhaitant le contraire. Nul n’est à l’abri de trébucher. Quel plaisir, me direz vous, à aller à l’encontre de ce que notre coeur veut? Ce que je sais aujourd’hui, c’est que ce que vous avons dans le coeur, ne vient pas forcément de Dieu. Notre coeur est notre pire ennemi parce que partant du principe que l’amour vient de Dieu, nous sommes aveuglés par toutes sortes de choses auxquelles nous avons envie de croire. S’arrêter en chemin et écouter la voix de Jésus qui nous met en garde, s’arrêter et prier même si l’envie de connaître son avis n’est pas au rendez vous, s’arrêter et prendre quelques minutes qui changeront notre vie…Dieu ne fait pas la sourde oreille à celui qui désire réellement son aide et qui l’appelle à son secours. Voilà le bonheur. Il vient et apaise mon âme quand je suis à ses pieds et que je m’humilie en lui disant de tout mon coeur que sans lui je suis perdue.

Quelle grâce tu me fais, Seigneur! De me réveiller chaque matin en sachant que quoi qu’il arrive tu es là. Que tu diriges mes pas et que tu me me mènes près des eaux paisibles,  quand le monde autour de moi se disperse et cherche des solutions à tout alors qu’il suffit de lever les yeux…Merci pour tous tes bienfaits envers moi. Merci pour les moments que tu permets parfois plus difficiles, parce qu’ils me montrent combien j’ai besoin de toi et combien tu me donnes la paix. Je réalise chaque seconde la grandeur de ton amour pour moi et je sais alors que nul ne m’aimera jamais autant que tu m’aimes,  toi.

Publié dans 6 Mes pensées | Pas de Commentaire »

demande toi…

Posté par luciole47 le 12 septembre 2013

demande toi... heaven-300x225

Publié dans 2 Divers, non classé | Pas de Commentaire »

Denzel Washington décrit son « énorme » expérience avec le Saint Esprit

Posté par luciole47 le 6 septembre 2013

Né le 28 décembre 1954, Denzel Washington jouit d’une réputation hors norme. A travers le monde, il est apprécié pour son énorme talent et le succès récolté par ses nombreux films. Les amateurs du cinéma l’ont plébiscité dans son rôle époustouflant de gangster sans scrupule dans « Training Day ». Mais Denzel est véritablement sorti de l’anonymat en incarnant deux héros mythiques de la lutte de libération du peuple noir en Afrique du Sud et aux Etats-Unis. Il s’agit bien sûr de STEVE BIKO dans « Cry Freedom » en 1987, et de MALCOM X (1992). Parmi ses autres chefs-d’œuvre, citons pêle-mêle « Inside Man », « Glory », « Philadelphia », « American gangster », « Man on fire », « Le plus beau des combats », « The geat Debaters », « Hurricane carter », « Mo’better blues », « L’affaire Pelican », « Sécurité rapprochée » et autre « Carbon copy », son premier rôle au cinéma(1981).Qui aurait cru que cet acteur qui se plait dans la peau de méchant est un fervent chrétien dont la nourriture préférée est la Parole de Dieu. Et pourtant.Dans une interview au magazine GQ qui a fait grand bruit, Denzel Washington s’est ouvert au sujet de ses valeurs Chrétiennes, en confiant qu’il n’entreprend rien sans l’avis du Saint Esprit.«J’ai accepté Jésus-Christ comme mon maître et je lis ma Bible chaque jour », confie-t-il. « J’ai lu quelque chose de super hier qui dit « N’aspire pas à vivre simplement. Aspire à faire la différence. »L’acteur Chrétien parle également de son expérience avec le Saint Esprit durant un service à l’Eglise West Angeles Church of God in Christ, aux Etats-Unis.« C’était il y a trente ans, à l’église où je suis encore membre jusqu’à présent. Le ministre de Dieu prêchait : « Laissez tomber !». Moi je pensais à autre en me disant : « Je vais y aller avec ».L’acteur a décrit une expérience physique et spirituelle qu’il a expérimentée la première fois qu’il a ressenti le Saint Esprit.« Et j’ai eu cette énorme expérience physique et spirituelle. Cela m’a vraiment effrayé », révèle Washington. « Je bavais, je criais, je transpirais. Mes joues ont explosé. Je me purgeais. »Cette expérience a tellement effrayé l’acteur, qu’il reconnait avoir appelé sa mère.« C’était trop intense. Cela m’a presque fait fuir. J’ai appelé ma mère, et elle m’a dit que j’étais rempli du Saint Esprit. Je me suis demandé : « Cela signifie-t-il que je ne pourrais plus boire de vin à nouveau ? »Le vainqueur de multiples Oscars, qui débuta sa carrière d’acteur en 1977, n’a jamais caché sa Foi Chrétienne durant toutes ces années. Dans une précédente interview avec Beliefnet, Washington parle de l’importance de sa spiritualité; non seulement dans sa vie mais aussi dans sa carrière.« La Spiritualité est importante dans chaque aspect de ma vie », confirme-t-il.« Je veux dire, c’est pour cela que je suis ici. C’est ce pourquoi j’ai été béni.»Artistes press

Denzel Washington décrit son « énorme » expérience avec le Saint Esprit   dans 4 Témoignages 2013-09-06-22-01-24-1556550443-111x150

Publié dans 4 Témoignages | Pas de Commentaire »

12345...37
 

le monde selon Darwicha |
mythologie |
jamaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FEMME MUSULMANE MOUSTARCHIDA
| la beauté de l'islam
| eva75